English

COMING SOON! Our grocery-boutique in Terrebonne. Online store always available! Flat ship rate 8.95$

Notre première semaine test zéro déchet

(Some blog posts are written in French, some in English, some both, thank you for your understanding)

Notre première semaine test zéro déchet

Alors, vous le savez, je l'ai déjà mentionnée, notre famille n'est pas parfaite.. Nous faisons des erreurs d'achats avec plastique ou des fois, on met aux vidanges quelque chose qui devait allez au compost... Ou encore, on met au recyclage quelque chose qu'on n'est pas certain qui sera recyclé... Parce que des fois, bien, c'est difficile à dire... right?

Anyways, parce que je sais maintenant (sincèrement) que je carbure aux défis... J'en ai profité, pendant que mon chum était à l'extérieur pour le travail, de faire un défi zéro déchet avec Logan, mon petit gars de 5 ans. Yep! That's right! Puisque je n'ai pas assez à faire sur mon assiette lol ! 

J'ai choisi cette semaine, puisque, ben, franchement, je me suis dit que ce serait plus simple de commencer à deux, qu'à 3. Et que Logan à déjà des lunchs zéro déchets.

Alors, on commence ça, un peu sur un coup de tête dimanche passé. Je fais la commande en me préoccupant encore plus de ce que je mettais dans mes sacs réutilisables (yes!), et les emballages.. J'évite beaucoup d'aliments à cause de leur 'présentation'... En arrivant à la maison, j'ai sorti un bac de plastique de mon tiroir de 'tupperware'... et j'ai expliqué à mon fils, ce que nous allions faire.. Tenter d'utiliser ce (moyen) contenant pour nos vidanges de TOUTE la semaine ! 

Bien, étant un bon petit gars, il a tout compris et il embarque dans le projet ! Surtout que je lui avais fait comprendre la semaine dernière que lorsque le camion de vidange prend nos sacs, ils ne disparaissent pas magiquement.. La réalité quoi! Il a été très surpris qu'on enfoui nos vidanges.. il a même fait une façon de 'what the***' et a dit yark! Et, avec raison...

1 semaine plus tard... life changing experience! Voici quelques trucs que je retiens, et que j'ai vécus. 

  • Mon comportement a changé. Ça m'écoeurait de mettre des trucs dans le bac.. j'y pensais pas mal tout le temps, même au travail, ou j'étais consciente, que malgré que je n'allais pas ramener mes poubelles chez nous... que je les créais.. ben à part 2 emballages à des réactions bizarres de mes collègues. 
  • J'ai trouvé ça facile de refuser des pamphlets... inutiles. De dire, ''sans le sac'' au service au volant... de préférer me passer d'un aliment pour éviter son emballage. 
  • D'être la première à demander d'apporter mes plats pour une commande pour emporter de sushi ! (merci, Sushido, de Terrebonne)

La, vous devez vous dire, oui, mais, certains plats pour emporter sont recyclables, non ? 

C'est vrai, mais puisque le mode de vie zéro déchet, a non seulement comme but de réduire les vidanges, il a comme but de réduire la surconsommation en général et d'éviter les emballages même si compostables ou recyclables. 

  • Malgré que j'ai vidé mon frigidaire...
  • Malgré que j'ai fait du ménage dans la chambre de Logan... et que le tiers de notre bac est de la mautadine de pâte à modeler sèche... - ben non, j'ai fait mes recherches, malgré que c'est non toxique, ce n'est pas biodégradable.. 
  • Malgré que j'ai mangé du 'take-out'..
  • Malgré qu'un autre tiers du bac est un styromousse du boucher... (j'ai oublié mon plat!)

Je suis bien fière du résultat, notre bac ne débordait pas! Oh My God! Nous avons réussi ! 

Faire un tel défi te pousse à te poser des questions, à faire des recherches sur ce que tu consommes... à lire les étiquettes... En plus, il y a tellement une grosse prise de conscience lorsque tu vois ce que tu as mis dans ta ''poubelle'', constamment. Je ne sais pas trop comment l'expliquer.. 

Deux choses importantes à retenir :

  1. Le plastique no. 6 est maintenant mon ennemi!! 
  2. C'était vraiment plus facile que je croyais.. Pour vrai.

En photo, notre bac et nos déchets d'une semaine complète - 7 jours.

Alors, je peux vous dire que je conseille à tous de se lancer un défi du genre. Ne serait-ce simplement pour s'aider à se conscientiser. J'ai vraiment adoré mon expérience. Et on recommence cette semaine. Maintenant, il faut inclure l'homme...Défi numéro 2.

Pssst... Si on est capable, toi aussi! 

À toi de jouer! Et donnez-moi des nouvelles ! 

Tanya

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published